Graines germées : bienfaits ? Quel germoir ? Mode d’emploi !

Les graines germées, c’est un peu la tendance de ces dernières années ! La folie de la planète healthy !

Mais pourquoi tout le monde en est-il aussi dingue ? Est-ce juste un effet de mode ou renferment-elles vraiment un trésor ?

On fait le point ensemble !

J’ai découvert les graines germées il y a environ un an et demi… Rien que le nom me faisait rire et je pensais vraiment que c’était un truc de hippie !

Je ne comprenais pas pourquoi il y avait un tel buzz autour de ce truc qui ressemblait à de l’herbe…

Comment ce truc peut-il être autant bourré de nutriments, comme on le dit ?

J’ai fait mes recherches, j’ai demandé à des gens qui s’y connaissent vraiment, et j’ai commencé à m’intéresser de plus à plus à ces petits trucs tout vert dont tout le monde parle.

Le carnet d'anne-so - graines germees

Graines germées : quel est leur secret ?

Leur secret tient en un mot : la germination !

Hé oui, imaginez, chaque graine à en elle tout ce qu’il faut pour faire naître une plante (ou bien un arbre) ! Vous vous rendez compte de tout ce qu’il faut pour faire pousser une plante ?

Tout ce qu’il lui faut c’est un peu d’eau (et un peu de chaleur) et c’est tout !

La germination va donc activer tout ce que la graine a à l’intérieur et c’est pour ça qu’une graine germée devient une véritable bombe de vitamines et de minéraux, mais aussi de protéines, bien plus que leur version “non germée”.

Et quand je dis bombe, je veux vraiment dire bombe ! Le taux de vitamines peut être de 200% jusqu’à 1300% plus important dans une graine germée pour certaines vitamines !

A la base je ne comprenais pas comment une simple lentille pouvait s’avérer être si bénéfique pour moi une fois germée… Et puis j’ai compris ce qui se passe durant la germination et à quel point la graine se modifie et devient un véritable complément alimentaire naturel !

En consommant des graines germées, vous apportez tout naturellement à votre corps un maximum de vitamines et minéraux.

Le carnet d'anne-so - graines germees

Pourquoi consommer des graines germées ?

On nous répète souvent qu’il vaut mieux manger les aliments crus et non transformés pour en tirer tous les bénéfices.

Seulement voilà, les légumes crus, ce n’est pas toujours facile à incorporer à ses repas et en plus ça peut faire mal au ventre… Ils sont en effet plus difficiles à digérer et peuvent provoquer douleurs et ballonnements chez les personnes ayant l’intestin sensible.

Les graines germées sont la solution ! Il suffit d’en mettre une poignée dans vos plats et le tour est joué ! Attention de bien les consommer crues, ne pas les faire cuire car elle perdrait toutes leurs propriétés, ce serait dommage…

Mais même sur des plats chauds, il suffit de les ajouter juste avant de manger.

Bien sûr elles ne remplaceront jamais une alimentation équilibrée et il est important de manger le plus de légumes possibles, crus ou cuits. Voyez plutôt les graines germées comme un coup de pouce, votre allié vitamines du quotidien (oui bonjour je fais des slogans qui cartonnent) !

C’est un aliment de choix pour les végétariens et végétaliens car les graines germées sont pleines de protéines et de minéraux essentiels.

Le carnet d'anne-so - graines germees

Quelles graines peut-on faire germer ?

On peut faire germer une multitude de graines !

Pour débuter, je vous conseille de choisir des lentilles vertes. Ce sont des graines très simples à faire germer, dont le goût reste doux et qui vont avec tout !

Sinon vous pouvez faire germer des graines d’alfalfa, les graines les plus tendances dans la sphère healthy 😉 

Ensuite n’hésitez pas à essayer de faire germer tout ce qui vous amusera : légumineuses (lentilles, pois chiches, haricots mungo, etc.), graines d’alfalfa, de radis, de chou, d’oléagineux (tournesol, sésame, etc.), de basilic, de fenouil, de cresson, de chou rouge, etc.

Faites-vous plaisir et laissez parler votre créativité !

NB : Attention en revanche, à noter : les graines de rhubarbe, d’aubergines, de tomate et de poivrons rouges sont toxiques pour l’organisme.

Chaque graine à des propriétés différentes, n’hésitez pas à vous renseigner plus en détails sur chaque graine si cela vous intéresse ou que vous cherchez à cibler un problème de santé particulier.

Pour débuter, il est très facile de trouver des mélanges tout prêts en magasin bio, qui combinent plusieurs variétés de graines à faire germer. La marque Germline en propose plusieurs différents.

Le carnet d'anne-so - graines germees

Comment faire ses graines germées à la maison ?

Rien de plus simple !

Contrairement aux graines à faire pousser dans la terre, les graines germées ne nécessitent ni terre, ni terreau, ni outils compliqués !

Tout ce dont elles ont besoin c’est d’un récipient qui permette de les rincer régulièrement, qui laisse l’eau s’écouler pour ne pas qu’elle stagne et qui laisse l’air circuler.

Vous pouvez soit acheter un germoir en bocal ou à étages, comme ceux-ci :

Vous pouvez aussi trouver des germoirs de compet’ et des sachets de graines à germer sur le site Natura Sense.

Ou bien vous pouvez fabriquer votre propre germoir, avec un simple bocal, une bande de gaz ou une compresse et un élastique. Je vous explique comment faire dans cette vidéo : 

La marche à suivre est ensuite la même :

1ère étape : faire tremper les graines. Etape indispensable pour “réveiller” la graine et activer la germination.

Le temps de trempage va dépendre de chaque graine, mais en moyenne compter un minimum de 4h et jusqu’à une nuit (ou une journée) entière.

2ème étape : égoutter et rincer les graines. Soit en renversant votre bocal, si vous utilisez un germoir bocal, soit en versant les graines dans votre germoir à étages.

3ème étape : rincer et humidifier les graines. Chaque jour, matin et soir, versez de l’eau sur les graines puis égouttez-les. Avec un bocal, c’est tout simple : versez de l’eau dans le bocal en versant directement sur la compresse, puis renversez le bocal.
Avec un germoir à étage, versez simplement de l’eau sur la partie supérieure du germoir et laissez la passer à tous les étages puis s’égoutter. Reposez les étages sur la base.

4ème étape : attendre. Au bout de quelques jours (2 jours pour les graines rapides, 4 ou 5 pour les plus longues), vous allez voir apparaître le germe. Une fois que la pousse mesure 1cm ou plus, vous pouvez déguster vos graines 🙂

Et voilà ! Vous pouvez ensuite ajouter des graines germées sur tous vos plats, tels que :

Le carnet d'anne-so - graines germees

Si le sujet des graines germées et de l’alimentation vivante vous intéresse, je vous conseille ces quelques livres :

Cet article vous a plu ? Epinglez-le sur Pinterest !

Le carnet d'anne-so - graines germees

commentaires (6)

Un super article qui tombe bien car depuis peu,je songe justement à franchir le pas pour faire moi-même mes graines germées afin de les intégrer à mon alimentation.Alors merci Anne-So pour cet article accéssible qui donne envie de s’y mettre.
Bonne continuation.

Ha super, tu vas adorer je pense ! 🙂

Wahoo !! Merci Anne-So de cette solution toute simple…et si facile !
Je me suis enquiquiner il y a quelques années à faire germer à plat…Compliqué , embarrassant , etc…Du coup, bien sûr, j’ai laissé tomber !!!
Et c’est grâce à ce “tuto” que je vais…enfin…m’y remettre et proposer cette solution à ma fille !
MERCI !!!

Ha super, je suis ravie que ça puisse te servir 🙂 Tu vas voir c’est super simple et ludique ! Régale-toi bien !!

Un super article, ça m’a motivé à essayer à les faire pousser moi-même, merci Anne-So! Je vais commencer par des lentilles vertes pour voir ce que ça donne. Par contre est-ce que toutes les graines germent ? Je consomme pas mal de graines de chia, de courge, etc, achetées dans les vracs au magasin bio. Ce genre de graines germera aussi?

Merci d’avance pour ta réponse !
Camille

Super ! Les lentilles vertes sont mes préférées 🙂
A peu près toutes les graines germent, mais elles ne sont pas toutes comestibles ! Donc renseigne toi bien avant sur internet ou dans un livre spécialisé sur le sujet.
Les graines de chia et de courge doivent germer oui ! Mais pour certaines, il faut quand même les mettre sur du coton car elles sont mucilagineuses (elles forment une sorte de gel) ou sont trop fines.
Bises !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.