Être un happy vegan, ça se décide !

Qui n’a jamais eu l’image d’une personne vegan toute triste, toute blanche et qui ne donnait pas du tout envie de faire pareil ?

Soyons honnêtes, avant de devenir vegan ou même de l’envisager, j’étais persuadée que les vegan étaient des gens bizarres qui vivaient reclus et avait dit adieu à la gourmandise et au plaisir de manger… J’y croyais pour de vrai !

Je me disais qu’ils avaient du tout sacrifier pour vivre en accord avec leurs convictions et à la fois je les admirais d’être aussi forts et à la fois je me disais que JAMAIS je ne serais comme ça…

Et puis j’ai rencontré des “happy vegan” qui non seulement vivaient totalement en accord avec leurs convictions en n’impliquant aucune souffrance animale, mais qu’en plus, ils avaient l’air épanouis et qu’ils se régalaient…

J’ai donc commencé par faire 1000 recherches (merci Google) puis à poser 1000 questions aux vegan que je rencontrais pour savoir comment ils se sentaient, est-ce que ça avait été difficile pour eux et comment ils avaient surmonter les difficultés.

J’ai vite pu identifier ce qui avaient fonctionné pour eux et j’ai vite été convaincue que je devais me lancer dans l’aventure et moi aussi, réussir à me régaler sans engendrer aucune souffrance animale !

Qu’est-ce qu’un happy vegan ?

Un happy vegan c’est quelqu’un…
– de gourmand
– qui se régale avec le sourire car il sait que ce qu’il mange n’a pas impliquer d’abattages, de séparation de vaches et de veau, d’élevage dans des cages
– qui sait comment répondre aux questions ou aux critiques
– qui va avec plaisir au restaurant en sachant qu’il ne devra pas se contenter d’une salade fade
– qui sait qu’il fait du bien à sa santé
– qui sait comment éviter les fameuses “carences” dont nous menacent les carnistes 😉

Comment être un happy vegan ? 

Pas besoin d’avoir fait Saint Cyr ou d’être un chef cuisinier.

Les situations un peu délicates que l’on peut avoir à gérer lorsqu’on décide de devenir vegan, sont généralement les mêmes pour tout le monde… Et pour être un happy vegan, il faut être un peu un ninja et réussir à :

  • Gérer les potentielles frustrations et sensation de manque
  • Savoir comment expliquer sa décision à son entourage proche et moins proche et leur faire accepter même s’ils ne vous suivent pas dans la démarche
  • Savoir exactement quoi faire quand on a envie de baisser les bras (oui il y a des techniques précises)
  • Savoir comment aborder les invitations à déjeuner ou à dîner
  • Avoir quelques recettes miracles qui fonctionnent à tous les coups et qui régalent vos papilles
  • Savoir comment composer ses menus au quotidien pour avoir tous les apports et éviter les vilaines carences 😉 
  • Savoir si on s’autorise des écarts, si c’est ok ou pas
  • Bien s’entourer !

Je ne le répèterai jamais assez mais être vegan ne veut surtout pas dire renoncer au plaisir de manger, ça ne veut pas dire non plus devoir se couper du monde et se mettre à dos toute sa famille !

Ça ne veut pas non plus dire avoir plein de frustrations et avoir l’impression d’être tout le temps au régime.

Je veux vraiment le faire comprendre au plus grand nombre et permettre à ceux qui veulent se lancer dans l’aventure vegan mais qui ont peur -ou bien ceux qui ont tenté mais pour qui ça a été trop difficile-, que lorsqu’on est convaincu de son choix et que l’on a les bonnes astuces et connaissances, on peut réellement devenir vegan facilement et avec le sourire 🙂

J’ai donc compilé toutes mes connaissances, tout ce qui m’a été utile depuis mon choix de devenir vegan en Novembre 2015, ainsi que tout ce que j’ai appris de mes discussions avec des vegan épanouis, et j’en ai fait THE programme pour vous ! 

Je vous prends par la main et vous donne toutes les clés qui vous permettront de devenir vegan pour de vrai et de façon fluide.

Je vous explique comme j’expliquerais à un(e) ami(e) comment gérer les frustrations, comment répondre aux critiques, comment s’assurer d’être en pleine santé. 

On décrypte ensemble toutes les situations “à risque” : sortie au restaurant, chez des amis, les repas de famille, les déjeuners professionnels, etc.

On dégomme les idées reçues sur les carences et on voit comment s’assurer d’avoir tous les apports nécessaires.

Et surtout, cerise sur le gâteau, je vous emmène dans ma cuisine et je vous apprends à préparer 3 recettes que j’ADORE (et que tous mes amis non vegan adorent aussi !) : les meilleurs cookies du monde, une glace mega rapide et déclinable à l’infini; et des cruffes, ces petites boules à grignoter en dessert ou au gouter (ou quand vous voulez :p).

Croyez-moi après avoir testé ces recettes chez vous, non seulement vous comprendrez qu’il n’y a pas besoin de passer 3 heures en cuisine chaque jour, mais vous vous régalerez tellement que plus jamais la phrase “les vegan ne mangent que des graines” ne vous viendra à l’esprit 😉

Je vous laisse découvrir tout le programme en cliquant sur l’image ci-dessous
et rejoindre le club des happy vegan 😉
 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.