Les erreurs à ne pas faire avec le jeûne intermittent

Après 5 mois de jeûne intermittent, je vous explique les erreurs que j’ai faite et qui peuvent rendre la pratique du jeûne plus difficile.

Vous l’avez sûrement vu passer ici sur le blog ou Youtube, depuis début Février de cette année, je pratique le jeûne intermittent. C’est à dire que je ne prends pas de petit-déjeuner, je ne mange rien avant en général midi ou 13h et ceci dans le but de laisser passer 16 heures entre mon dîner de la veille et le premier repas de ma journée.

Si vous voulez plus d’informations sur le jeûne intermittent, je vous invite à aller lire mon article sur le sujet ou j’explique tout ! A retrouver -> ici !

Ou à regarder cette vidéo si vous préferez les vidéos 🙂 

Aujourd’hui je vais plutôt vous parler de ce que j’ai observé durant ces 5 mois de jeûne intermittent et des erreurs que j’ai faite.

5 mois de jeûne intermittent avec une pause au milieu

Il se trouve que je n’ai pas fait 5 mois de jeûne intermittent complets. J’ai fait une pause au milieu car je trouvais que le jeûne intermittent ne me réussissait pas, j’étais très fatiguée, j’avais tout le temps froid et j’avais même l’impression de prendre du poids… En bref mon métabolisme ralentissait et mon corps n’appréciait pas ce que je lui faisais subir !

Du coup j’ai arrêté et j’ai recommencé à prendre des petits-déjeuners et à manger “normalement”, mes 3 voir 4 repas par jour.
Au début je me suis sentie mieux, j’étais contente et je me suis dit que le jeûne intermittent n’était juste pas pour moi… Mais au bout de quelques semaines, je me suis sentie beaucoup moins bien, je me sentais lourde, j’avais de nouveau tout le temps faim, mes problèmes de digestion s’empiraient… Bref je me sentais finalement moins bien que pendant le jeûne intermittent.

Je me suis donc dit que peut-être je devrais donner une seconde chance au jeûne intermittent que je ne l’avais peut-être pas bien fait où que c’était un moment de ma vie où ça ne me correspondait pas…

J’entendais tellement de témoignages dithyrambiques (pas facile à caser ce mot là) sur le sujet, tellement de personnes dirent qu’elles se sentaient 1000 fois mieux ainsi, même ma maman s’y ait mise et elle adore, elle se sent super bien ! Donc je me suis dit que je devais réessayer.

Et j’ai bien fait car cette deuxième fois se passe bien mieux ! Voici donc ce que j’ai fait différemment et qui rend la pratique du jeûne intermittent bien plus bénéfique et facile !

Les erreurs que j’ai fait en pratiquant le jeûne intermittent

Ne pas manger assez

J’ai fait cette erreur la première fois, j’avais trop espoir que le jeûne intermittent fasse fondre la petite couche moelleuse sur mon ventre et mes cuisses (oui bon le gras quoi, ça va hein), du coup en plus de ne manger que sur une plage horaire de 8h, j’ai inconsciemment réduit mes proportions. Je ne me privais pas non plus et je ne m’affamais pas, mais en plus de zapper le petit-déjeuner, je crois que je me suis habituée à la sensation de faim et ainsi j’ai réduit mes portions de nourriture et j’ai parfois zappé le goûter (qui est pourtant sacro-saint chez moi lol).

Pas d’inquiétudes, je ne suis pas devenue anorexique, il s’agit là d’un sujet bien plus profond et ce n’était pas du tout mon cas. Je continuais même à faire de gros repas lors de sorties entre amis, etc. C’est juste que d’ordinaire, j’avais tendance à me faire de gros petits-déjeuners et vu que je les ai enlevé, sans manger plus que d’habitude le reste du temps, j’ai considérablement réduit le nombre de calories ingérées, sûrement trop et trop vite d’ailleurs.

Du coup je pense que mon corps s’est mis en mode “pénurie” et a tout ralenti : le métabolisme, le transit, l’énergie et il a commencé à stocker ce qu’il pouvait au cas ou cette “pénurie” dure plus que de raison…

J’ai maintenant compris que le jeûne intermittent n’est pas un régime ! Je le savais déjà mais j’ai quand même voulu faire ma maline… Désormais je fais attention à manger suffisamment et à ne pas me restreindre, sans pour autant me gaver évidemment. Et depuis, plus de problème de fatigue, de froid ou de métabolisme ralenti 🙂

Ne pas manger assez le soir

Mon ami Florent, spécialiste du sujet du jeûne intermittent ne serait pas content de lire ça 😉 , mais je l’avoue, j’avais tendance à ne pas manger beaucoup le soir, car j’avais cette croyance qu’en mangeant trop le soir, j’allais prendre du poids. Je me faisais donc des dîner plutôt légers. Sauf que par conséquence, le lendemain matin, j’avais super faim ! Et c’était donc bien plus compliqué de tenir mes 16 heures de jeûne…

Alors que quand je prends un bon dîner conséquent, j’ai bien moins faim le lendemain matin et je peux tranquillement attendre le midi. Et surtout je ne me jette pas sur la nourriture pour compenser au déjeuner.

Manger trop sucré surtout le soir

Une autre erreur que j’ai fait et que je fais encore des fois : manger un repas trop sucré le soir. Dans ce cas c’est grosse fringale assurée le lendemain matin… Fatigue et hypoglycémie également.

Pourtant j’adooooore manger un porridge le soir de temps en temps, pour compenser le fait que je n’en mange plus la matin. Mais je sais qu’à coup sûr, le lendemain matin, je vais avoir faim toute la matinée…

La solution est d’ajouter plus de gras à mon porridge (purée d’oléagineux, beurre de cacahuète, noix, etc.) ou de la verdure à côté, comme une petite salade avant après, mais bon, en général j’ai quand même le contre-coup le lendemain… Pourtant je ne sucre pas mes porridge mais les céréales restent malgré tout des sucres ou en tout cas plus sucrés qu’une salade ou une soupe, ou même un curry de légumes…

Alors que quand je prends un repas “normal”, pas trop sucré, j’ai beaucoup moins ce problème le lendemain matin.

Attendre des résultats miracles

J’avais vu tellement de témoignages vantant les résultats incroyables qu’ils avaient eu avec le jeûne intermittent que je m’attendais à voir la même chose pour moi : une énergie folle, une perte de gras, une amélioration de mon état général, une plus grande résistance à l’effort, etc.

Bon, soyons honnêtes, j’ai effectivement noté de très bons effets, je digère mieux, je suis plus consciente de ce que je mange, j’ai moins faim dans la journée, je me régale d’autant plus, mais c’est à peu près tout…

Certains jours j’ai effectivement une meilleure énergie et je sens que c’est à partir du moment où je commence à manger que j’ai un coup de fatigue, mais ce n’est pas tous les jours… Certains jours je suis dans le gaz jusqu’à 11h et ça ne me ressemble pas, je suis plutôt matinale d’ordinaire.

J’ai perdu un peu de poids, mais que j’ai l’impression d’avoir très vite repris…

En revanche j’ai noté un point quand même très appréciable c’est que je ne fais plus d’hypoglycémie. Avant quand je commençais à avoir faim, je me sentais mal, j’avais vraiment tous les symptômes d’une petite hypoglycémie (nervosité, grosse fringale, faiblesse, etc.) et tout ça a disparu et c’est vraiment cool !

J’avais entendu que le jeûne intermittent permet d’améliorer cet aspect et ça c’est vrai ! 🙂

Ne pas faire de sport

J’ai également compris que le jeûne intermittent, si on est pas un minimum (voir un maximum) actif à côté, n’apportera justement pas d’effets miracles…

Je pense que c’est aussi pour cela que je ressens assez peu d’effets, c’est que très honnêtement, en ce moment je suis carrément sédentaire… J’ai perdu toute motivation pour aller à la salle de sport ou aller courir et la seule activité potentielle que je fais est de marcher une vingtaine de minutes par jour…

Je sais à quel point le sport est important et je sais que je vais y revenir mais pour l’instant, ça ne fait pas partie de mes priorités 🙂

Voilà, j’espère que cet article aura pu vous être utile si vous vous intéressez au jeûne intermittent ou si vous en avez une mauvaise image car vous avez fait les mêmes erreurs que moi.

Dites moi dans les commentaires si vous êtes adeptes du jeûne intermittent ou curieux ou contre lol 😉

Cet article vous a plu ? Epinglez-le sur Pinterest ! 😉

Les erreurs à ne pas faire avec le jeûne intermittent

Articles associés

% commentaires (10)

Hello !
J’ai beaucoup aimé ton article. 🙂 J’aime voir tes avis.
Personnellement le jeune intermittent m’a tenté parce que j’avais entendu qu’il permettait de réduire ou supprimer les effets de mauvaise digestion (ventre gonflé et autres inconforts) et parce que si on n’a pas besoin de manger en 3 fois ça me permet de dormir + le matin et ça, c’est vraiment bien! xD
Ca fait je pense un mois voire un mois et demi que je mange globalement entre 12h et 20h (et cette fenêtre tend à se réduire naturellement) en me faisant parfois des petits déjeuners pour le déjeuner car comme toi, le petit dej c’est sacré !
Je n’ai plus jamais le ventre gonflé, je suis du genre à aimer les gros repas du coup je suis au top car je peux manger + en un repas xD J’ai de l’énergie, le top quoi ! Surtout, je trouve que les sorties restaurants se passent bien mieux niveau digestion !
Pour moi c’est mon nouveau “mode de vie” c’est sans effort, je n’y réfléchi pas, c’est complètement naturel.
(je ne sais pas si j’ai perdu du poids sur la balance car je n’ai pas de balance mais je me sens plus légère c’est sûr !)

Hello Faustine !
C’est top tout ça ! Effectivement le jeûne intermittent fait beaucoup de bien à la digestion et permet de faire de bons repas sans se restreindre 🙂 Et j’avoue que le fait de pouvoir dormir un peu plus le matin est pas mal hihi

Bonjour 🙂 merci pour ton article ! Je pratique le JI depuis peu . Lorsque tu as arrêté le JI pendant un moment , as-tu repris rapidement du poids ? J’avoue que c’est un peu ma crainte . Je pense pratiquer le JI par périodes , pas continuellement et je ne voudrais pas reprendre plus de poids à chaque fois . Qu’en penses-tu ?

Hello Mathilde !
Je comprends ta crainte… Je n’ai pas spécialement repris de poids en arrêtant mais j’ai fait bien plus attention à ma sensation de faim, le JI m’a vraiment appris sur ça 🙂 En gros si j’ai vraiment faim je mange, mais si je sens que je peux attendre, j’attends. Et quand je n’ai plus faim, je m’arrête de manger (enfin j’essaye haha).
Il faut vraiment voir le JI comme un moyen et non comme une fin (faim ? haha je sors) 😉
Désormais je le fais par périodes, certains jours je peux très facilement attendre l’heure du déjeuner et d’autres jours j’ai vraiment faim le matin alors je mange, j’écoute mon corps et ma sensation de faim quoi 🙂
J’espère que ça t’aidera !
Bises !!

Salut 🙂

Tout d’abord merci beaucoup pour tous ces renseignements et suite à ton expérience, je pratique depuis quinze jours le fasting en sautant le peti dej ( que j’adorais aussi 😉 )
Je ne sais si c’est psychologique mais dès le premier matin je me suis sentie en pleine forme en allant me balader en forêt et le cerveau comme libéré ( ça fait du bien lol )
Les autres jours j’ai été assez fatiguée par moments l’aprem ( après le déjeuner donc je suppose que c’était la digestion.)
Côté sommeil ce n’est pas plus mal ( vu que j’ai des très mauvaises nuits depuis des années) .
J’avais essayé de tout ( pour l’instant : acupuncture ( je ne vais pas dire que ça ne marche pas mais à la limite je vais mieux côté digestif et anxiétés que du côté sommeil avec ce moyen ) )
Je pratique le Qi Gong également donc je ne sais pas lequel truc marche lol

Mais je dois dire que depuis quinze jours, je me sens mieux en général surtout du côté digestif et je me sens mieux dans ma peau 🙂

Un petit souci …depuis quelques jours, j’ai plus envie de manger ( genre petite boulimie ) quand je suis à la fin de l’avant-midi et je commence à regarder l’heure plus souvent qu’en première semaine .

Je n’ai pas de souci de poids ( c’est rare ça lol ) donc pas grave si je mange beaucoup mais le prob c’est que j’ai peur de ne pas manger ce qu’il faut et pas envie de compter les calories etc…

Saurais-tu me dire ce que tu manges ( j’aime beaucoup de choses pas de soucis )

Merci d’avance et encore bravo pour tes videos 🙂

Marie

Bonjour, j’ai maintenant 1 an et demi de Jeune intermittent derrière moi. Je ne reviendrais en arrière pour rien au monde. Je suis une sportive ( 2 RUN par semaine minimum, je nage, et quelques autres renforcements musculaires..) je n’ai pas trop la possibilité de m’en passer, ancienne sportive de haut niveau, ça fait partie de ma « routine ».. j’ai eut très peur de m’y mettre mais les blocages intestinaux ( constipations et autres désagréments) les laxatifs à répétition, maux de ventre, de tête m’ont pousser à essayer cet hygiène alimentaire…Il à fallut passer outre mes peurs de faire du sport à jeun, gérer les repas de mes enfants à jeun aussi mais le confort intestinal que ça m’a apporté vaut largement la peine !!
J’ai introduit énormément de graines dans mon alimentation ( noix, amandes, courges…) des masses de thé et infusions pour varier les plaisirs, il m’arrive de faire un repas le midi, le repas social avec les collègues, mais en règle générale je romps le jeûne vers 17/18h par une collation (fruits/graines/avocats/agrumes/fruits secs) et je mange jusqu’à 21/22h..dont le repas ultra important pour moi, celui que je partage avec mes ados.
Je dors mieux, je n’ai aucun problème pour pratiquer le sport, mon rythme à été compris par mes collègues de travail et surtout ma famille..
J’ai effectivement perdu du poids au début mais je suis stable depuis 1 an…
Voilà ce que je peux dire de mon expérience…
Amicalement.

Ouhaou ! Super retour, c’est fou comme un petit changement d’habitude peut changer la vie 🙂 Merci à toi d’avoir partagé ça !

bonjour j’ai commencé le jeun intermittent il y a 3 semaines,je me sent plus en forme moins de fatigue. j’ai perdu l’envie de manger a n’importe quelle heure. Avant j’avais toujours fin. je faisais 3 repas /jour plus un goûter. aujourd’hui je fais un petit déjeuner et un déjeuner et je remange que le lendemain,je fais un jeun de 20h environ.j’ai moins de problème de ballonnement,de digestion.je n’ai pas perdu de poids pour le moment,mais je me sent mieux

C’est super si tu te sens mieux comme ça, c’est pour ça que c’est important de tester différentes choses pour trouver ce qui nous va 🙂

Bonjour, je suis aussi adepte du jeun intermittent, je prend aussi un petit déjeuner, déjeuner, je rajoute un goûter et après 17h j’avale plu rien sauf de l’eau et tisane. Je l’ai fait il y a quelques mois pendant 4/5 mois et j’avais perdu 7kilos( avec des pauses entre temps), mais vu que quant j’ai des problèmes, mon seul réconfort est la nourriture, bah j’ai arrêter et remanger 4 repas mais pas raisonnablement avec excès… Donc j’ai repris mes 7 kilos… Mais depuis lundi j’ai recommencé le jeun intermittent car je me sens très mal dans ma peau et je peux plu me voir en peinture ! Je suis motivée malgré mes problème toujours présent car il n’y a que moi qui peut m’aider en m’en sortir.
Belle journée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.