Pourquoi boire des jus de légumes quand on a le SII ?

Je vous ai déjà parlé de ma passion pour les jus et de l’intérêt de faire une petite cure de jus de temps en temps.

Mais je me rends compte que je ne vous ai pas parlé de l’intérêt de boire des jus de légumes particulièrement quand on a le syndrome de l’intestin irritable.

Le souci en général quand on a le SII (syndrome de l’intestin irritable) est qu’on peut difficilement digérer les aliments crus, surtout en grande quantité.

Ceci est également valable pour certaines personnes même celles qui ne souffrent pas du SII.

Alors en quoi boire des jus de légumes peut être bénéfique pour vous ? Que vous soyez concerné par ce problème ou non d’ailleurs !

Je vous explique tout ça !

Si vous préférez la vidéo, cliquez ci-dessous !

1/ Les jus de légumes apportent plein de nutriments et minéraux

Dans notre alimentation “moderne”, on ne laisse généralement pas une part assez importante aux végétaux.
Et quand je dis végétaux, cela regroupe les fruits et les légumes.

La plupart des personnes ne consomme même pas les 5 fruits et légumes recommandés par jour.

C’est parfois par manque de temps, manque de goût pour les légumes, ou encore problèmes de digestion.

Or les fruits et légumes contiennent – vous le savez – énormément de vitamines, minéraux et nutriments. C’est donc primordial d’en consommer suffisamment au quotidien.

L’avantage d’un jus de légumes est qu’au lieu de manger par exemple 2 courgettes, 1 pomme et 1 poignée d’épinards, qui représenteraient une grosse quantité d’aliments, on peut bénéficier de toutes les vitamines et minéraux dans un verre de jus.

Un seul verre de jus de légumes apporte une graaande quantité de vitamines, nutriments et minéraux. Et c’est bien plus facile à consommer qu’une énorme assiette.

Attention, je ne suis pas en train de dire que les jus de légumes doivent se substituer à la consommation de légumes ! Ils viennent simplement en complément.

Autre avantage des jus de légumes : pas besoin de savoir comment cuisiner les légumes, puisque vous les consommez crus.

Et faire un jus de légumes ne prend pas beaucoup de temps, en tout cas probablement moins que si vous deviez faire cuire les légumes, les assaisonner, les cuisiner, etc.

De plus, selon les recettes, le jus peut avoir un goût assez neutre, donc très bien même pour ceux qui n’aiment pas les légumes. On peut le faire boire aux enfants qui n’y verront que du feu 😉

2/ Les jus de légumes ne contiennent pas de fibres donc ne perturbent pas la digestion ou les intestins.

Contrairement aux smoothies dans lesquels on mixe les fruits et légumes entiers et donc dans lesquels il reste les fibres des végétaux (bien que cassées par le fait de mixer), un jus de légumes ne contient aucune fibre ou presque.

On extrait le jus des légumes et les fibres en sont séparées.

L’avantage de cela est que l’absence de fibre ne va pas surstimuler le système digestif.

En effet les fibres sont souvent difficiles à digérer pour le corps. Elles ont énormément de bénéfices (faire baisser l’index glycémique d’un plat, nourrir la flore intestinal, etc.) et il en faut une certaine quantité au quotidien, mais pour certaines personnes, cela pose des problèmes de digestion.

Or comme dans les jus il n’y a plus du tout de fibres, les intestins ne seront pas trop sollicités et on risque donc moins de problèmes digestifs.

Un jus sera donc beaucoup plus digeste qu’un gros plat de légumes ou même un smoothie. Un jus est léger, facile à digérer et très rapidement assimilé.

Un jus de légumes est idéal avant un repas, en apéro par exemple, car il sera très rapidement assimilé vu qu’on a l’estomac vide et par ailleurs, le fait de manger du cru avant le repas aidera à la digestion. C’est tout benef’ ! 😉

3/ Un jus de légumes ne fait pas grimper la glycémie comme un jus de fruits.

Un jus de légumes aura un impact totalement différent sur le corps qu’un jus d’orange en bouteille.

En effet non seulement celui-ci ne contient que des fruits – sans les fibres – donc une quantité folle de sucres mais il est en plus flash pasteurisé et donc ne contient plus aucunes vitamines, qui sont ensuite rajoutées (et sont donc des vitamines de synthèse).

Petit point sur les vitamines de synthèse :

Regardez un peu l’étiquette de votre jus d’orange (ou même de multifruits) en bouteille, vous verrez que dans la liste des ingrédients est mentionné telle ou telle vitamine. Cela ne veut pas dire que le produit en contient mais cela veut dire qu’elles ont été rajoutées au produit final…

Pourquoi ? Parce que si les fruits et légumes en contiennent naturellement, de base, le fait de les “flash pasteuriser” (les chauffer à très haute température pendant un temps très court puis les refroidir) détruit toutes les vitamines… mais pour pouvoir afficher sur l’étiquette “riche en vitamine C” par exemple, les industriels doivent rajouter au produit final une vitamine de synthèse.

On perd donc tout l’intérêt du fruit à la base et on se retrouve à ingérer des vitamines de synthèses, bien moins intéressantes que les vitamines naturelles.

Revenons maintenant au sucre.

Un jus de fruits (même fait maison) contient beaucoup de sucre. Et comme il ne contient pas de fibres, qui ralentissent normalement la digestion, il sera très rapidement absorbé par le corps. Il se produira alors un pic de glycémie et une réponse de l’insuline (tout est détaillé dans mon article sur le sucre, à découvrir : ici) et donc un dérèglement et un stockage maximal du sucre sous forme de graisse. Bref rien de très réjouissant…

L’avantage d’un jus de légumes est que, si on est vigilants sur ce qu’on met, il ne contient que très peu de sucre et pourtant beaucoup de minéraux.

Il ne fera pas grimper en flèche votre glycémie et ne vous donnera pas envie de dévorer du sucre 1h après.

Conseils pour faire vos propres jus de légumes :

Pour devenir un maître incontesté du jus de légumes et en tirer tous les bénéfices, pensez à respecter quelques petits principes bien utiles :

  • Attention à respecter le ratio 70% minimum de légumes et 30% maximum de fruits.

La carotte et la betterave sont sucrées donc elles sont presque à considérer comme des fruits.
On évite donc de se faire un jus carottes-betteraves 😉 Même s’il sera quand même plus bénéfique qu’un jus d’orange par exemple, mais il vaut mieux ajouter d’autres légumes à IG plus bas.

  • Boire son jus de légumes en dehors des repas. En apéro par exemple.

Il vaut mieux éviter de boire un jus de légumes pendant un repas car le liquide risque de noyer le reste du bol alimentaire et de plus le corps aura bien plus de mal à l’assimiler s’il est mélangé à d’autres choses.

Il vaut mieux consommer son jus le matin à jeun ou le soir en apéro par exemple et d’attendre 10-15 minutes avant de manger pour laisser le temps au corps de bien assimiler le jus.

  • Boire son jus de légumes immédiatement après l’avoir fait. 

La plupart des vitamines sont sensibles à l’oxygène et à la lumière. Si vous laissez votre jus de légumes trainer sur la table pendant trop longtemps, les vitamines vont “disparaitre” et vous en perdrez tous les bénéfices… Quelques minutes suffisent à dégrader les vitamines, donc on attend pas trop avant de déguster son jus !

  • Mâcher son jus de légumes.

Oui il faut consommer son jus rapidement, mais il ne s’agit pas non plus de boire son jus d’un coup en 2 gorgées, le plus rapidement possible.

L’idéal pour informer le corps qu’on va lui envoyer de la nourriture (même liquide) et bien activer les enzymes de la digestion, c’est de commencer par boire quelques petites gorgées, les garder en bouche un moment, puis « mâcher » avant d’avaler.

Ça peut sembler très bizarre de mâcher du liquide mais cela est primordial pour activer la digestion alors mâcher ! 😉

  • Rajouter du gingembre, du curcuma ou des super aliments

Pour transformer votre jus en bombe nutritive, n’hésitez pas à ajouter un peu de gingembre frais directement dans l’extracteur de jus ou à saupoudrer le jus de curcuma en poudre, de cannelle, de spiruline, d’herbe de blé, etc.

Jus de légumes : mes recettes préférées :

Voici les fruits et légumes que j’aime le plus ajouter à mes jus et leur bienfaits :

Céleri branche : très reminéralisant. Je mets toujours une ou deux branches de céleri dans mes jus.

Courgette : neutre en gout. Elle est parfaite pour apporter un peu d’onctuosité au jus sans lui donner un goût trop fort.

Concombre : apporte beaucoup de liquide et de nutriments sans calories ni sucre.

Epinard : gout neutre et plein de minéraux. Il faut en général une grosse poignée d’épinards ou de jeunes pousses d’épinards pour obtenir un peu de jus mais celui-ci est très concentré.

Pomme : adoucit le gout. Je rajoute toujours une pomme ou une demie pomme à mes jus. Ou bien une poire, ou un fruit doux comme cela. 

Si mon jus comporte de la betterave ou de la carotte alors je ne mets que la moitié.

Citron : neutralise les goûts un peu forts. Parfait pour rendre plus buvable certains jus un peu trop forts en goûts 😉

Et vous alors, vous avez déjà adopté les jus de légumes ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.