[Défi vegan] Je suis invitée à manger chez des amis, que faire ?

Je suis invitée à manger chez des amis et ils ne savent pas que je suis vegan. Je fais quoi ?

Imaginez si on me sert un repas qui contient de la viande ou du poisson. Est-ce que j’accepte de prendre la même assiette que tout le monde, et de mettre à côté la viande, le poisson, etc. ? Ou est-ce que je demande absolument un plat qui n’aura pas touché la viande, ou le poisson, enfin, aucun produit d’origine animale ?

C’est une très bonne question qui m’avait été posée par Michael, sur Youtube et c’est vrai que j’ai moi-même été confrontée à ce genre de situation et la question se pose clairement : que faire ?

le-carbet-danne-so-vegan-invité-manger-amis

Est-ce que j’appelle avant pour prévenir que je ne mange pas de viande, ni de poisson, ni d’oeufs, ni de produits laitiers ?

Si ce sont des amis proches, oui, là je n’hésite pas… Et je propose de ramener quelque chose à manger pour moi, comme ça, ils n’ont pas besoin de préparer un truc exprès pour moi et du coup je ne passe pas trop pour une relou et ils me réinviteront peut-être à manger 😉

Ou je propose de ramener quelque chose à manger pour tout le monde, comme ça c’est l’occasion de leur faire découvrir un délicieux plat vegan ! 

En plus je trouve que quand on reçoit des gens à diner, c’est toujours plus sympa de savoir avant s’ils ont des préférences ou intolérances, etc. Je préfère savoir à l’avance plutôt que n’avoir rien à leur proposer à diner…

Mais si ce sont des personnes que je connais moins ou avec lesquelles je ne suis pas forcément à l’aise, avec qui je ne veux pas passer pour la relou de service, etc. Je vais essayer de m’adapter une fois là bas. Ou alors je ferais juste passer le message que je ne mange pas de viande ou de poisson. Mais je ne préciserais pas pour le reste… Je verrais bien une fois sur place, si je peux ne prendre que les accompagnements, et éviter les produits d’origine animale alors je le ferais, en revanche si je ne peux pas, je ne vais pas refuser le plat. 

Autant manger de la viande ou du poisson c’est inconcevable pour moi et je refuserais à chaque fois quoiqu’il arrive, sans hésiter. En revanche pour le fromage, les oeufs ou le beurre par exemple, si je n’ai pas trop le choix ou que je n’ose vraiment pas le dire, là je peux éventuellement m’autoriser une exception… 

Je pense que ce qui est important c’est ce qu’on fait vraiment au quotidien, et on va dire 90 % du temps. Mais des fois il y a 10 % de marge de manœuvre où on est humain, on ne peut pas toujours être au top, et être vraiment partout à réfléchir s’il y a des produits d’origine animale, etc.

Et parfois, ce n’est pas toujours évident d’assumer et d’annoncer clairement toute la liste de ce qu’on ne mange pas… Surtout parce qu’on a pas envie de se justifier… Moi c’est parfois ça qui m’arrête, je n’ai pas envie de passer la soirée à expliquer pourquoi et répondre aux questions ou pire aux critiques… 

Et si je n’ai pas pu prévenir avant ?

Donc, quand je suis invité chez les gens et que je n’ai pas pu prévenir en avance (ou pas voulu) en général, je demande à ne prendre que les accompagnements, c’est-à-dire si, par exemple le menu c’est une côte de bœuf avec une patate, (Florence Foresti si tu me lis), ou des pâtes, des légumes, etc. Je vais demander à ne pas prendre la côte de bœuf évidemment, et à juste prendre les accompagnements : les pâtes ou les légumes, et voilà.

Dans ces cas-là, généralement, effectivement, c’est assez facile. Après, je ne vais pas demander dans quoi ont été cuits les légumes, tant pis s’ils ont été cuits dans le beurre… Encore une fois, quand je suis invité, etc. j’essaie de faire au mieux, et de faire en sorte de pouvoir manger selon mes convictions. Mais des fois, on ne peut pas tout maîtriser et on a pas envie de passer pour la méga relou…

En revanche, si c’est un plat comme par exemple, une tartiflette ou un ragoût de mouton. Là c’est plus compliqué, là je ne peux pas mettre le fromage et les lardons de côté, ou la viande de côté, c’est impossible… Donc dans ces cas-là, je n’en prends pas, là oui je refuse de manger ce qui est servi.

J’essaie quand même de mettre à l’aise  mes hôtes et de trouver quand même quelque chose que je peux grignoter. Et tant pis, je mangerai au mieux au repas d’après, ce n’est pas un drame.

Pour répondre d’une façon plus concise à la question, soit j’appelle avant pour prévenir, soit si ce n’était pas possible, je demande généralement à avoir juste les accompagnements. En revanche, je ne suis pas psychorigide, (et je dis ça sans jugement de valeur, je ne critique pas du tout les gens qui font cela, c’est juste moi, ce n’est pas ma façon de faire), je ne vais pas demander absolument à ce que rien n’ait touché un seul morceau de viande, qu’on n’utilise pas, par exemple, les mêmes couverts, pour servir la viande et les pommes terre ou quoi. Sur cela, je ne vais pas être vraiment très strict, parce que c’est ma façon de faire.

Je trouve que déjà, ne pas consommer de produits d’origine animale, donc pas de viande, poisson, produit laitier, œuf, c’est déjà énorme, et qu’après, il faut quand même garder une vie d’être humain.

Et vous, comment faites-vous dans ce genre de situation ?
Vous appelez avant ? Vous avisez sur place ?
Vous refusez de manger ?
Dites-moi tout !

 

Articles associés

% commentaires (7)

L’idéal est de prévenir avant. Sinon, on peut apporter un plat végétarien, ce qui permettra aux non-initiés de goûter, et de parfois abandonner les “à priori” sur le végétarisme. C’est pour cette solution que j’opte régulièrement. En revanche, je n’accepte pas le fait de se faire imposer un type de plat que ce soit d’un cotè au de l’autre. Il faut laisser la liberté à chacun !
Merci pour ton article 🙂

Moi aussi je préfère prévenir avant, comme ça on peut anticiper des deux côtés et tout se passe bien 🙂 Et tu as raison, c’est important que chacun ait la liberté… Si j’invite des gens à manger, je les préviens que ce sera un repas vegan mais qu’ils n’hésitent pas à amener qq chose qui pourrait leur manquer, je ne les empêcherai pas évidemment !
Belle journée à toi !

Je fais exactement comme toi quand je suis invitée 🙂 ça fait du bien de voir que je ne suis pas seule à faire exceptionnellement des exceptions pour préserver la paix sociale, surtout en famille ! Ce n’est pas toujours facile mais le principal c’est de garder le cap 😉

Exactement, le principal est de garder le cap, c’est tout à fait ça ! C’est une démarche de toute une vie, et il faut trouver son propre équilibre 🙂

Merci pour cet article 🙂 personnellement si j’apporte quelque chose je n’apporte pas une portion pour moi toute seule (je trouve que ce n’est vraiment pas poli) mais un plat pour tous ceux qui veulent goûter et un dessert car ça fait toujours plaisir aux gens 🙂

Oui moi aussi, j’apporte toujours un peu plus pour faire gouter à tout le monde, c’est toujours plus sympa 🙂

Personnellement je suis végétarienne pour raison médical depuis toujours, donc je préviens toujours a l’avance. J’ai souvent l’impression d’embeter les gens, mais j’ai pas le choix et il faut pas que les ustensiles ai été en contact. La première fois j’ai forcément le droit au lot de questions certains comprenne pas. Alors souvent je préviens a l’avance et je demande si je m’amène à manger.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.