Être vegan et aimer le fromage

Peut-on être vegan et aimer le fromage ?

Je pense qu’on connait tous la réponse à cette question… Evidemment que oui. 

Autant beaucoup de végétariens ou vegan n’aimaient pas trop la viande à la base et s’en sont séparés facilement, autant le fromage, c’est souvent l’aliment qui nous fait dire qu’on ne pourra jamais devenir vegan…

Mais alors qu’en est-il ? Peut-on vraiment se passer de fromage ? Ou est-ce que tous les vegan souffrent en silence…?

J’ai justement tenté de répondre à cette question dans un article écrit pour un blog que j’aime beaucoup : Devenir Végétarien.
On y parle aussi de fromages végétaux : valent-il le coup ? Remplacent-ils vraiment le fromage fait au lait de vache (ou chèvre ou brebis) ?

Je vous laisse découvrir l’article en cliquant ici ! 

Et profitez-en pour découvrir le chouette blog d’Amélie, qui non seulement est une super nana, médecin et végétarienne mais en plus, ne compte pas s’arrêter là et a pour objectif de passer à une alimentation 100% végétal, youpiiii 😉 Ses articles à la fois professionnels et rigolos devraient vous plaire !

Elle donne en plus pleins de conseils niveau santé, pour être un végétarien/végétalien plein de vie et pas plein de carences 😉

Bonne lecture !

Articles associés

% commentaires (5)

Ah oui dur sujet ! moi j’ai été végétarienne pendant 25 ans et je suis végétarienne depuis 2 ans (pour des raisons éthiques) ; le fromage était une base pour moi et puis bon, on est en France !!! mais finalement, ça a été dur pendant 15 jours et l’addiction passe vite ; j’ai lu depuis que le lait contient des substances addictives qui permettent de rendre le petit accro et d’être sur qu’il ne va pas arrêter de s’alimenter ; de fait ces substances se retrouvent concentrées dans le fromage ; d’où le fait qu’on adore souvent le fromage ; mais une fois que le lien est fait (industrie laitière si horrible), ça se fait sans mal et maintenant ça ne me manque plus et même ça me repousse !!! allez !!!

Exactement, pas toujours facile d’être français et de ne pas manger de fromage, on me regarde souvent avec des yeux ronds 😉
Effectivement, le lait contient des substances addictives c’est pour ça que c’est comme une drogue pour nous et puis comme tu dis, l’addiction passe assez vite en fait. Il suffit d’essayer 😉

Ah oui en y repensant, le fait non négligeable est qu’en arrêtant les produits laitiers, on bénéficie plus à sa santé. Personnellement, j’étais une végétarienne plutôt anémiée, analyses sanguines jamais top, pas mal de cholestérol, migraines devenues chroniques, toujours fatiguée mais bon, comme je mangeais des oeufs, du fromage, personne ne me disait que je me nourrissais mal et moi non plus, je n’y pensais pas ;
En passant à un régime végétalien, je me suis beaucoup plus renseignée sur la nutrition ; je me suis complimentée en B12 (fin de la fatigue chronique !!!), j’ai recommencé à cuisiner (fin de la tartine de fromage/salade à chaque repas) et résultat : plus d’anémie, plus de cholestérol, plus aucune migraine, cheveux en bien meilleur état et surtout peau nettement améliorée !….
Ma démarche était à la base éthique mais franchement, si j’avais su que j’en tirerais autant de bénéfices… j’aurai transitionné plus tôt !
je pense vraiment que les produits laitiers (et beaucoup de nutritionnistes le disent, on voit d’ailleurs de plus en plus de gens pas végétariens mais qui arrêtent les produits laitiers) sont un véritable poison : le lait du veau est fait pour faire grandir un veau !!! en plus avec l’industrie, il est bourré d’antibiotiques, d’hormones, de conservateurs, etc…. un cocktail pas santé du tout, dont les lobbies de l’industrie laitière nous chantent les louanges….. alors que NON
le lait des animaux n’est pas bon pour les humains !!!

Exactement, les produits laitiers ne sont PAS nos amis pour la vie… C’est fou quand même tout ce qu’on nous fait croire et ce qu’on entend tous les jours à la TV avec les pubs… Ça me révolte… En plus le lait d’amande c’est tellement meilleur 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.