“What The Health” : le nouveau documentaire pro-vegan

Il y a quelques jours, un nouveau documentaire est apparu sur Netflix, dénonçant les pratiques des lobbies et des gros industriels et prônant le véganisme. Ce documentaire c’est “What the health”.

Il a été réalisé par Kip Andersen et Keegan Kuhn, les deux mêmes qui avaient réalisé, il y a 3 ans, Cowspiracy (soutenu par Léonardo DiCaprio), un documentaire génial et super impactant (garanti sans images violentes) qui dénonce le fait que l’élevage intensif détruit notre planète et que les principaux groupes écologistes préfèrent fermer les yeux sur ce point…

J’avais adoré Cowspiracy, je me suis donc empressée de regarder What the Health.

Le carnet d'Anne-So - What the health - documentaire pro vegan

Voici ce qu’en dis Netflix, dans la présentation : 

“Les témoignages d’agriculteurs, de médecin et d’autres experts démontrant les dangers pour notre santé de l’alimentation industrielle, enracinée dans le profit financier.”

Vous pouvez voir le trailer ci-dessous (en anglais).

L’acteur Joaquin Phoenix, très engagé dans la cause animale, est le producteur de What the health, (il est aussi le narrateur d’un autre documentaire sur le sujet : Earthlings).

Le documentaire, disponible en sous titrages français, dure 1h30 et le montage est fait de manière très fractionnée et rapide. J’avoue que ça peut rendre le film difficile à suivre, j’ai du plusieurs fois mettre pause et revenir en arrière pour être sûre d’avoir tout compris.

Bon en même temps je l’ai regardé en anglais sous-titrés anglais pour que chérichou puisse suivre aussi (chérichou ne parlant pas français). Oui je lui fais regarder tous les documentaires possibles muahaha même si ça ne l’empêche pas de continuer à boire du lait, manger du fromage et du jambon… *facepalm*

Mais il a quand même beaucoup réduit les quantités depuis que je suis moi-même devenue vegan et je sens bien que chaque documentaire a quand même un impact sur lui… Ne perdons pas espoir lol
Comme je le dis souvent (j’ai même fait une vidéo sur le sujet), je ne veux rien lui imposer, ni à personne d’ailleurs, je préfère convaincre par l’exemple et par l’éducation petit à petit 🙂

Bref tout ça pour dire qu’effectivement, le documentaire est parfois difficile à suivre tant il y a d’informations et de données débitées super rapidement, n’hésitez pas à mettre pause et revenir en arrière ou à le regarder plusieurs fois (ce que je vais faire également).

Ceci dit, je conseille à 100% ce documentaire car, tout comme Cowspiracy, c’est frappant de voir à quel point on se fout littéralement de notre gueule et on nous fait croire que tout ce que l’on mange est sain…

Il est même dit dans le documentaire à un moment que les inustriels estiment que le consommateur doit bien savoir de lui-même que ce n’est pas très sain ce qu’on lui propose et qu’il fait le choix conscient de le manger en sachant qu’il se détruit la santé… Hmm comment dire…

J’avoue que j’ai envie de vous raconter TOUT le documentaire tellement il y a d’informations à transmettre, mais je vais essayer de ne pas trop en dévoiler. Je vous conseille même de ne pas lire ce que j’ai écris ci-dessous et d’aller regarder le documentaire directement !

Si vous voulez quand même en savoir plus,  voici quelques points qui méritent d’être soulignés et qui, je l’espère, vous donneront envie d’y jeter un oeil 🙂

NB : Je précise que je ne fais ici que relater les faits exposés dans le documentaire, il ne s’agit pas de mon avis personnel et je n’ai pas vérifié chaque information. Je considère que le réalisateur a fait son travail de journaliste en vérifiant ses sources et que chaque personne interviewée étant en général une personne spécialiste de la relation santé/alimentation, les informations contenues sont fiables, mais elles n’engagent que le réalisateur et les parties prenantes du documentaire et ne viennent pas de moi directement. En bref, ne m’attaquez pas dans les commentaire si vous n’êtes pas d’accord 🙂

La viande industrielle = cancérigène numéro 1

Première info choc, au bout de 3 minutes de documentaire, l’OMS a classé la viande industrielle (hot dog, charcuterie, saucisses, mais aussi tout simplement… le jambon) dans le groupe 1 des cancérigènes, au même titre que la cigarette, l’amiante et le plutonium (“les enfants ce soir au menu, c’est gratin de plutonium !”)…

Et la viande rouge, elle, fait partie du groupe 2 (un peu moins pire, mais quand même de la bonne nourriture à cancer, miam !).

Servez donc un plat de cigarettes à vos enfants, ce sera à peu près pareil.

La plupart des organisations de santé sont sponsorisées par les industriels de la malbouffe

La Société Américaine du Cancer, l’Association Américaine du Coeur ou encore l’Association Américaine du Diabète, obtiennent la plus grosse partie de leurs financements grâce aux industriels de la malbouffe, qui vendent essentiellement de la viande industrielle, des produits laitiers, des burgers, etc.

Et bizarrement, sur les sites de ces organisations de santé, il n’est mentionné nulle part que l’alimentation contenant des produits d’origine animale contribuent fortement aux maladies telles que le cancer, le diabète, Alzheimer, etc.

Certaines organisations encouragent même leurs adhérents et le grand public à consommer des yaourts, de la viande rouge et autres plats qui vont aggraver leurs maladies. 

Et bien sûr lorsque le réalisateur essaie d’obtenir des réponses quant à ce point, personne n’est en mesure de lui répondre. Il se fait même carrément virer quand il va directement dans les sièges sociaux pour obtenir des informations.

Pire, un médecin chirurgien avait accepté une interview, pour discuter de l’importance de l’alimentation pour rester en bonne santé et le fait qu’une alimentation 100% végétale est la meilleure option pour cela, mais juste avant l’interview, une personne en charge de l’hopital lui dit que l’interview ne pourra pas avoir lieu. Pourquoi ?
Tout est filmé en caméra caché et la personne explique clairement que si le médecin fait l’interview, les gens vont manger mieux et donc moins tomber malade, or, il gagne de l’argent grâce à ces opérations, et l’hopital aussi, donc mieux vaut ne pas trop parler d’alimentation santé, car cela leur ferait perdre des sous…

Les malades ne savent plus quoi faire

2/3 des américains sont en surpoids et dans les années à venir, 1 sur 3 souffrira de diabète.

Une personne interviewée et dabiètique, prenant une quinzaine de médicaments chaque jour explique qu’elle ne sait plus quoi faire, chaque médecin qu’elle voit lui donne un nouveau médicament et c’est tout, personne ne lui indique quoi faire pour réellement aller mieux, ni même s’il existe une solution…

Les effets de la malbouffe sont immédiats

On a souvent tendance à croire que les conséquences du fait de manger de la viande ou d’autres produits saturés en gras, ne viendront que plus tard, après des années et des années.

Or un médecin explique dans ce documentaire que quelques minutes seulement après avoir consommé de la viande, les toxines qu’elle contient mettent vos cellules en panique et change la structure de vos artères.

La santé se détériore donc à chaque plat contenant des produits d’origine animale, pas seulement au bout de 5 ou 10 ans…

Le poulet n’est pas plus sain que la viande rouge

On pense souvent à tort (et je croyais ça également) que le poulet est bien plus sain que la viande rouge. Mais la plupart des poulets sont, non seulement bourrés d’antibiotiques et autres joyeusetés, mais en plus leur carcasse est injectée d’un mélange d’eau et de sel, pour faire gonfler la viande et pouvoir la vendre plus chère.

Le taux de sodium contenu dans le poulet est donc bien trop élevé.
Par ailleurs, le poulet contient tout autant de cancérogènes que la viande rouge.

Niveau cholesterol, c’est mieux ?

Pas vraiment… 100 grammes de poulet contient 85mg de cholesterol, vs 89mg pour 100g de boeuf… 

Et le poisson ?

Le poisson contient non seulement du cholesterol et des graissas saturées, mais aussi un tel taux de mercure et autres métaux lourds, pesticides et herbicides qu’il en devient réellement poison (et non pas “poisson”, vous l’avez ?).

On en trouve dans tous les poissons et particulièrement dans le saumon, que tout le monde pense pourtant très sain.

Un médecin évoque une question qui revient souvent : “Mais les sardines étant plus petites, elles sont moins concentrées en éléments poisons, non ?”. Ce à quoi il répond : “Une chose moins toxique n’est pas pour autant bonne pour la santé, elle est juste moins toxique.”

La génétique ne fait pas tout

Ce n’est pas parce que l’on a une pré-disposition génétique à développer un cancer ou du diabète que cela va nécessairement nous arriver. Seuls 5 à 10% des cancers sont dûs à la génétique. Le reste est lié à notre environnement, notre style de vie et bien sur, notre alimentation.

L’alimentation peut modifier les gènes, notamment les gènes qui vont faire augmenter ou réduire une tumeur, on peut donc réellement jouer un rôle sur sa santé grâce à ce que l’on mange chaque jour.

Une seule cellule cancéreuse n’a jamais tué personne, en revanche des millions de cellules cancéreuses, qui forment alors une tumeur, là ça devient dangereux. Nous avons tous des cellules cancéreuses en nous potentiellement, la différence sera au niveau de l’alimentation : allez vous “nourrir” ces cellules cancéreuses et donc leur permettre de se multiplier, ou non ?

Pourquoi le fromage rend vraiment accro

Le lait de vache contient 10 fois plus de caséine que le lait maternel humain. La caséine, en étant digérée, active les mêmes endroits du cerveau que l’héroïne.
Pas aussi fort évidemment, mais assez pour nous donner envie d’en manger toujours plus.

Donc oui, une réelle dépendance au fromage et aux produits laitiers existe ! Surtout au fromage car dans il faut plusieurs litres de lait pour faire un fromage, la caséine est donc hyper concentrée. Mais tout comme pour l’héroïne, on peut se sevrer de cette dépendance.

Activistes = terroristes ?

Aux Etats-Unis, les activistes qui essaient de photographier ou dénoncer les pratiques des gros industriels peuvent être qualifiés de terroristes et subir les mêmes sentences.

Cela montre à quel point on nous cache la vérité et on ne veut surtout pas qu’elle soit dévoilée… Flippant, non ?

Risque-t-on de manquer de protéines avec une alimenation végétalienne ?

Les protéines animales sont en fait des protéines végétales “recyclées”, l’animal a d’abord créé des protéines en mangeant des plantes, puis nous mangeons l’animal… Autant manger les plantes directement, non ? #logique

Un médecin indique qu’on se prend trop la tête avec les protéines et que même 2000 calories venant uniquement de riz noir et de brocolis amèneraient assez de protéines et de nutriments. BAM dans ta face !

Autre fait intéressant : le cousin le plus proche de l’humain est le singe. Son alimentation ? 97% végétale, 3% animale sous forme d’insectes. Vous croyez qu’il manque de protéines lui ? 😉 

Et les fibres ?

Un autre médecin indique qu’on devrait plus se préocupper de notre apport en fibres plutôt qu’en protéines. Les américains consomment 2 fois trop de protéines mais 2 fois moins de fibres qu’ils devraient.

Or les fibres sont absolument primordiales au bon fonctionnement et à la santé du corps.

Les médecins n’y connaissent pas grand chose en nutrition

Pourquoi les médecins ne parlent pas de tous les faits évoqués plus haut ? Voire ne le savent même pas ? C’est vrai ça, si tout ça était vrai, les médecins le sauraient non ?

Oui sauf que… Ils n’ont que quelques heures de cours sur la nutrition pendant toutes leurs années d’études (en général même pas une dizaine d’heures sur sept années d’études).

Et les nutritionnistes ?

Ils suivent les réglementations du gouvernement dans leur formation, qui, elles-même sont établies par les lobbies, donc promeuvent la consommation de viande, lait, etc.. Logique…

Manger un peu de tout avec modération, ça suffit ?

Hé bien non ma bonne dame, ça n’a pas vraiment fonctionné jusque là. Personne ne fait réellement ça… Tous les obèses, diabétiques ou malades du cancer, vous croyez qu’ils mangent “un peu de tout avec modération”…?

Aucune étude ne montre qu’en mangeant des oeufs, du fromage ou du bacon en modération, on arrive à contrer les maladies.

La solution : le 100% végétal ! Les plantes, c’est la vie ! 😉 

Voilà, j’espère que ce (long) résumé vous a plu, si vous avez lu jusque là, filez quand même voir le documentaire, il y a un tas d’informations que je n’ai pas développé ici !

Et si ce documentaire vous a donné envie de passer à une alimentation 100% végétale, j’ai l’ebook qu’il vous faut : Végétal & Gourmandise. Cliquez ici pour le découvrir !

Cet article t’a plu ? Epingle-le sur Pinterest ! 🙂

Le carnet d'Anne-So - What the health, le nouveau documentaire pro-vegan

Articles associés

% commentaires (24)

Super résumé du documentaire ! Bravo Anne -Sophie.
Mangeons des légumes.

Merci pour cette idée de documentaire, que je vais regarder très bientôt !
Ton post est super, et il fait le tour de la question. J’ai moi même de nombreux posts concernant les différents thèmes que tu as abordé Merci et belle soirée 🙂

Merci 🙂 🙂 Je suis contente qu’il t’ai donné envie de le voir ! Ça vaut le coup ! 🙂

Je l’ai vu hier soir, et je ferai un post pour cela
Merci encore pour cette découverte

Oh trop chouette, merci beaucoup !! 🙂

Changeonsnotrevie

Je t’en prie

Bonjour. Merci pour cette présentation d’un documentaire dont j’entends beaucoup parler. Ton résumé me donne vraiment envie de le regarder mais je l’avoue, j’ai vraiment peur que des images chocs et/ou violentes, d’abattoir / d’abattage notamment, ponctuent le doc et ça, moi je peux pas … je reste en état de choc un trop long moment après ça … j’avais d’ailleurs bien aimé ta vidéo sur le sujet. Bref, peux tu me dire si le film contient ce genre d’images ? Merci d’avance.

Je te comprends, je n’aime pas du tout non plus les images chocs… Et il n’y en a pas du tout dans ce documentaire, tu peux y aller 🙂 Enfin il y a juste une image d’abattoir mais où on ne voit “que” les carcasses des animaux, pas de cris, pas d’animal tué devant la caméra en tout cas.

Oh vraiment merci d’avoir pris le temps de me préciser cela. Alors, je vais vite regarder ce doc, car franchement, tu m’as donné l’envie. Merci encore !

Bonjour Anne Sophie. je fais partie de la Veggie Pride, es tu d’accord pour que je poste ton article sur notre Facebook?

Hello Helene ! Bien sûr avec plaisir 🙂 Merci à toi !

c’est super, merci bcq, je publie maintenant!

Bonsoir ! Je l’ai vu aussi, on a dû le voir en même temps… 😉
J’en reste choquée et pour tout dire, ça m’a même empêché de dormir la nuit qui suivait. En effet, ma maman souffre de pas mal de petits soucis (diabète type II, cholestérol, hypertension, histoire de cancer…), et quand j’ai vu le reportage, je me suis dit qu’elle avait effectivement tout faux dans son alimentation (globalement, elle mange bien mais est littéralement FAN de fromage et jambon, à en manger le matin au petit déj). Évidemment, moi-même étant flexi mais à grosse tendance végane, elle est sensibilisée à tout ça depuis longtemps avec moi, mais l’air de rien, n’arrive pas du tout à changer.
Alors quand j’ai vu dans le reportage que finalement ce n’est pas le sucre qui était décrié pour le diabète, que les produits laitiers et le porc/poulet ou toute forme animale telle qu’elle est produite maintenant, j’ai vraiment eu mal au cœur ! Et j’ai surtout pensé à ma maman, ou ces gens qui ont tellement toujours grandi avec de fausses indications nutritionnelles et des valeurs basées sur le lobbying, qu’il est difficile aujourd’hui de leur faire entendre autre chose. Et ça fait des années que j’essaye…
Bref, cet article m’a parlé évidemment ! Merci 🙂

“l’OMS a classé la viande industrielle (hot dog, charcuterie, saucisses, mais aussi tout simplement… le jambon) dans le groupe 1 des cancérigènes (donc les pires), au même titre que la cigarette, l’amiante et le plutonium”

=> Non. C’est absolument pas ça. Le groupe 1, c’est les cancérigènes confirmés. Mais ça n’a rien à voir avec la probabilité de causer un cancer.
La clope et le plutonium, ça a infiniment plus de chance de causer le cancer que la chaire animale transformée.
Cf. http://www.cancer-environnement.fr/478-Classification-des-substances-cancerogenes.ce.aspx

Heu oui enfin ça veut quand même toujours dire que la viande contient des cancérigènes, ça reste une information pas très enthousiasmante…

Ça je vous l’accorde. Mais rien ne sert de distiller des informations fausses donc il conviendrait de corriger cela dans votre article.

Autrement les zoophages vont encore en profiter pour dire que l’on dit tout et n’importe quoi tant que ça va dans notre sens, quitte à dire des choses fausses.
On a suffisamment de bons arguments pour ne pas avoir à faire ça.

Salut Anne-So 🙂
Je l’ai regardé il y a quelques jours, et en suis sortie avec un avis vraiment mitigé : étant végane, ce documentaire plaidait clairement une cause qui m’est chère, donc j’aurais dû être convaincue… Mais non, il y avait quelque chose qui clochait pour moi, et je me suis rendue compte par après de son identité : le manque de neutralité !
J’en ai aussi écrit un article sur le sujet sur mon blog (http://lafenouillade.com/what-the-health-negligence-scientifique-revolution/), où j’investigue les sources mentionnées, histoire d’y voir plus clair 🙂
J’ai par contre été choquée par le manque d’objectivité des associations, on se sent clairement trahis, et pourtant j’ai l’impression que c’est malheureusement à chaque fois la même histoire…
Passe une douce soirée !

Hello Morgane !
Ouhaou il est top ton article, bravo ! Je te rejoins sur ce point, c’est vrai que j’ai moi aussi levé le sourcil plusieurs fois en me disant “bon ils abusent un peu là”… Et j’aurais aimé qu’ils donnent plus de conseils sur quoi manger exactement plutôt que de laisser le spectateur les bras balants…
Mais comme tu le dis, ce genre de documentaire fait malgré tout réfléchir et pousse (j’espère) les gens à se documenter de leur côté et peut réellement faire bouger les consciences 🙂

C’est un des documentaire “déclic” pour ma part. J’ai vraiment aimé la manière dont ça a été fait et présenté….Tu as de la chance que ton chéri accepte de regarder ce genre de chose, le mien refuse même d’y jeter un oeil. Il préfère faire l’autruche, faire comme si avec le sacro-saint argument “Si on commence comme ça, on ne mangerait plus rien…”. ça m’énerve tellement mais bon, l’élan doit venir de lui-même. Même si c’est à moi aussi de trouver le bon angle pour le persuader…

Hello Elodie 🙂
J’avoue je suis moi-même étonnée que mon chéri veuille bien regarder ce genre de documentaire, mais ne désespère pas pour ton chéri, montre lui simplement l’exemple en faisant tes proches recherches et dissémine une info par ci par là, peut-être que l’une d’elle déclenchera au moins un processus de réflexion 🙂
Je peux comprendre que les gens soient déroutés par ce genre de documentaire, c’est vrai que c’est parfois un peu flippant, on entend tout et son contraire…
Trouve LE sujet qui lui parlera, comme le lien entre alimentation et sport, ou maladies ou apparence physique, etc. 😉

bonjour
J’ aimerais voir ce documentaire avec sous-titres en français sans m’inscrire à Netfix …..auriez vous des solutions
merci d’avance

Hello !
Je crois qu’on peut le visionner directement sur le site : https://vimeo.com/ondemand/whatthehealth
Sinon il existera peut-être une version gratuite accessible bientôt 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.