Les premières semaines de mon défi vegan : challenge et découvertes

Mais que le temps passe vite ! Voilà déjà plus de 3 semaines que j’ai débuté le défi vegan (dont je parle -> ici).

J’ai en même temps démarré une formation sur la nutrition, et quelques autres projets, autant dire que je n’ai pas vu le temps passer. Mais je n’ai pas pour autant failli à mon défi, bien au contraire ! Je m’y suis lancée corps et âme, j’ai fait des découvertes, vécu des moments cools, des petits challenges, mais d’une manière générale, j’ai kiffé !

Voici un petit résumé des découvertes de ces dernière semaines :

Avant tout, j’avoue je m’étais un peu préparée à ce défi en décembre, j’avais été faire un tour dans la boutique Un monde vegan au 64 rue Notre Dame de Nazareth dans le 3ème arrondissement de Paris (aussi disponible en ligne : www.unmondevegan.com) où j’ai trouvé des “faux-mages” autrement dit des fromages végétaux, qui donc ne contiennent pas de lait.
J’ai acheté des tranches de mozzarella végétale, un “faux-mage” qui ressemble à du comté ainsi qu’un fromage végétal à tartiner de type Boursin Ail et fines herbes.

En effet, j’adore le fromage et c’est l’aliment qui, je pense, va le plus me manquer. Autant je ne suis pas trop pour le fait de devenir vegan et de TOUT remplacer avec des aliments de substitutions (ex : faux steak, faux poisson, faux bacon, etc.), je préfère découvrir d’autres aliments que je ne connaissais pas et qui font la richesse de la nourriture vegan, mais là je voulais avoir quelques alternatives possibles au moins au début. Et ça m’a bien aidé, vous allez voir.

Allez c’est parti ! 

– Être vegan au restau –

Crédit photo : Kristoffer Trolle
Crédit photo : Kristoffer Trolle

La partie que je redoutais un peu était les sorties au restaurant, notamment le fait de ne pas pouvoir choisir ce dont j’ai envie sur la carte, de devoir me contenter d’une triste salade verte. Mais que nenni !

Première expérience dans une crêperie : je scanne la carte d’abord un peu dubitative, ne voyant que des galettes de froment avec fromage et qui semblent bien fadouilles si on enlève le fromage, mais je repère la section “pâtes” et là merveille, il est proposé des tagliatelles végétariennes, donc avec légumes et sans fromage, youpi !
C’était très bon et j’étais très contente de voir cette option proposée sur la carte. J’aurais pu aussi demander une galette de froment avec des légumes et sans fromage mais je n’en avais pas vraiment envie, de peur que ce soit vraiment pas top, mais je tenterai la prochaine fois, même pas peur !

Autre expérience dans une brasserie typiquement parisienne. Il faisait froid ce jour-là, je n’avais pas envie de me contenter d’une salade (le plat de la carte souvent le plus simple à transformer en plat vegan), j’avais envie d’un plat chaud.  J’ai donc demandé au serveur s’ils avaient des pâtes aux légumes sans fromage et il a gentiment proposé de demander en cuisine qu’ils retirent la partie gratinée des lasagnes aux légumes proposée à la carte (me garantissant qu’il n’y avait pas de fromage à l’intérieur). J’ai donc pu manger des très bonnes lasagnes vegan, miam !

Troisième expérience et pas des moindres : les sushis ! J’adore vraiment les sushis et je pensais que, ne mangeant plus de saumon, je ne pourrais plus apprécier de bons sushis. Que nenni encore une fois ! J’ai découvert, sur la carte, un menu makis végétarien ! Composé de makis à l’avocat, au concombre ou au soja, le tout sans fromage. Aventurière que je suis, je tente ! Et bien c’était super bon ! J’ai retrouvé le plaisir des sushis, youpi !! 

Conclusion : il y a plein d’options vegan au restaurant, il suffit souvent simplement d’explorer le menu proposé ou bien de demander au serveur et vos voeux seront exaucés ! 😉

– Être vegan avec ses amis –

Crédit photo : postaletrice
Crédit photo : postaletrice

J’ai été assez surprise de la bienveillance de mes amis. Je savais qu’ils allaient être compréhensifs, mais là ils sont carrément pro-actifs, ils me demandent de leur donner des recettes pour qu’ils puissent cuisiner pour moi quand je viendrais diner chez eux, ils s’assurent que j’ai assez à manger si on se voit pour diner quelque part, etc.
Ils sont aussi ouverts et demandeurs pour tester des recettes vegan. J’ai trouvé ça vraiment touchant et ça m’a donné encore plus envie de cuisiner pour eux ! 🙂 

Un ami qui était chez moi quelques jours en Janvier a même pris l’initiative de cuisiner pour moi et d’adapter la recette en mode vegan. Nous avons donc dégusté un délicieux hachis parmentier vegan !

En remplacement de la viande, il a utilisé cet ingrédient génial découvert pour l’occasion : les protéines de soja texturées, comme celles-ci par exemple : 

primeal_proteines_soja_texturees-c101

Cela a peu près la même texture que de la viande hachée. Et pour le côté gratiné du dessus, le “faux-mage Comté” à fait des merveilles, ça avait vraiment la texture, l’odeur et le gout du fromage, c’est bluffant ! Je vous mets la recette de ce hachis parmentier vegan bientôt sur le blog.

Conclusion : si vous avez des amis cools comme les miens (ce que je vous souhaite), ils vous surprendront souvent et seront une aide précieuse. Il suffit simplement de leur faire découvrir votre nouvel univers. 🙂

– Être vegan pendant une soirée pizza –

Crédit photo : Daniel Y. Go
Crédit photo : Daniel Y. Go

Attention, on ne relâche pas l’attention, un nouveau challenge se profile : la soirée pizza. Mais, comment faire pour manger une pizza sans fromage ?? Ma première pensée à été de me dire que j’allais ramener mon propre diner et tant pis pour les bonnes pizzas… Et puis je me suis dit qu’en fait ça devait bien exister une pizza aux légumes et sans fromage et que surtout, si c’est bien fait, ça peut être bon. Donc au moment de la commande, j’ai demandé une pizza végétarienne sans fromage et tadaaam je l’ai eu sans problème et même si, soyons honnêtes, ce n’est pas aussi bon qu’une pizza couverte de mozarella, c’était quand même très correct et j’ai pu profiter de ma soirée comme tout le monde sans me sentir à part. 

J’ai également tenté de cuisiner moi-même une pizza vegan chez moi, avec le fameux faux-mage dont je parlais plus haut et bien c’était vraiment bon ! Une base de coulis de tomates, une couche de courgettes / aubergines, une bonne dose d’herbes de Provence et le tout parsemé de morceau de faux-mage. Au top ! 

Conclusion : il suffit d’aller au delà des idées reçues que l’on a et de tenter de nouvelles choses, vous serez surpris ! Être vegan ne signifie pas renoncer à tout, bien au contraire ! Je ne dis pas que tout sera bon, mais certains plats valent le coup d’essayer.

– Être vegan à un apéro – 

Crédit photo : CampusFrance
Crédit photo : CampusFrance

Pour moi, apéro rime surtout avec vin, pain et fromage. Alors comment faire un apéro vegan, mais pas fade ? J’ai retourné le problème dans ma tête, à me demander ce que j’allais bien pouvoir cuisiner, à me dire que ça allait me demander de l’organisation, pour au final me rendre compte que les solutions sont super simples ! Et sans nécessiter de cuisine préalable.
Voici donc une liste d’aliments vegan qui s’intègrent très bien à l’apéro :
– la tapenade
– le houmous
– le guacamole (je vous parlerais bientôt de ma recette de guacamole qui déchire)
– les gressins
– les olives

– le pain, sur lequel on pourra tartiner des fromages végétaux, de la tapenade ou autre tartinade.
– les fromages végétaux à tartiner
– les légumes de type tomates cerises, batonnets de carotte ou de concombre, à tremper dans le guacamole par exemple.
– les chips (et oui !), pensez juste à vérifier qu’elles n’ont pas été cuites dans de la graisse animale.
– les cacahuètes, noix de cajou, etc.

Avec ça, on a plein de choix et on ne se sent ni frustré ni affamé. Joie bonheur !

Conclusion : les moments conviviaux peuvent le rester, même en option vegan et sans avoir l’impression de manger de manière totalement différente des autres. Il suffit de savoir vers quels aliments se tourner naturellement et ça, ça vient avec le temps 🙂

– Les super recettes vegan trop bonnes –

Je suis hyper fan de pâtisseries, genre vraiment. Je suis un bec sucré comme on dit. Mais la plupart des pâtisseries contiennent des oeufs ou du lait… Alors est-ce que devenir vegan signifie renoncer aux pâtisseries…? Et bien non !
J’ai découvert tellement de recettes de supers gâteaux, cookies, dessert et autres douceurs vegan. Et je me suis empressée d’en tester plusieurs, dont une qui arrive directement dans mon Top 3 : les Raw Banoffee Pies.
Oh My God, c’est tellement bon ! C’est une recette proposée par Antigone XXI que vous pouvez retrouver ->
ici. C’est facile à faire, rapide, plutôt sain et vraiment très bon. Mes amis non vegan ont a-do-ré !

Vous n’imaginez pas la joie dans mon coeur de voir que je peux cuisiner des choses gourmandes, saines et vegan. 

En conclusion, être vegan est en fait plus facile que ce je pensais !
Bon bien sûr, je ne suis pas parfaite, j’ai fait quelques erreurs, j’ai par exemple mangé quelques aliments en me rendant compte après qu’en fait il y avait du lait ou des oeufs dedans, en très petite quantité… En même temps je ne vise pas la perfection, je veux juste trouver un bon équilibre entre vivre normalement, kiffer ce que je mange, tout en respectant mes convictions.

Alors, ça vous inspire quoi ces premières semaines ? Ca vous semble toujours compliqué d’être vegan ? Ca vous donne envie d’essayer ? Dites moi dans les commentaires 🙂

 

Articles associés

% commentaires (10)

Bravo pour ton défi vegan en dehors de la maison. Souvent quand on décide de changer de régime alimentaire le plus gros défi pour ma part c´est en sortie avec les amis. Heureusement tu as des amis super cool qui te soutiennent! Pour ma part mes amis carnivores et ne comprenant pas le concept ont plutôt tendances a me mettre au centre de table et me demander par des preuves scientifiques pourquoi et comment etc..Pourtant ils sont sportifs pour la plupart mais leurs arguments sont toujours ” on ne vit qu´une fois” .
Pour les aliments apéro( olives, tapenade etc..) je trouve cela un peu riche en graisse mais ça passe a petite dose bien sur 🙂
Bravo pour ton article, très sympa ton défi!

Merci beaucoup Sonia !
Effectivement, les sorties avec les amis, c’est ce qui m’inquiétais le plus et j’ai été agréablement surprise. Mais il y a quand même quelques personnes autour de moi qui posent beaucoup de questions, veulent des preuves, remettent tout en question… Souvent je leur répond mais je n’hésite pas à couper court à la conversation si je sens que ce n’est pas constructif. Certains veulent vraiment comprendre et d’autres veulent simplement continuer à se convaincre que ce sont eux qui ont raison…
Pour tes amis sportifs, tu peux leur conseiller d’aller voir la page de Frank Medrano (http://www.thefrankmedrano.com/) c’est un athlète vegan 🙂

This article is well written and quite informative.
More articles should be written and you have just found a follower.and more visit.
Digital marketing Course In ameerpet

Bonjour,
Je suis en pleine période de réflexion, et je trouve ton blog super, vivant chaleureux et normal ^^
Dans cet article un point m’intrigue : dans la partie au restaurant, les pâtes sont faits avec des oeufs, non ? on ne peut donc pas dire que ce soit 100% végétalien
Merci encore pour ton blog !

Merci Chloé, ça me fait plaisir 🙂
Pour les pâtes, si ce sont des pâtes dites “pâtes fraîches” effectivement elles pourront contenir des œufs sinon non, elles ne contiennent que de la farine de blé et de l’eau 🙂

Bonjour Anne-so,
je découvre ton site et j’avoue être un peu perdue.
je suis passée à l’alimentation crue il y a deux mois et je mange dorénavant beaucoup de fruits et surtout beaucoup de bananes. et voilà, on me dit que trop de sucre est très mauvais pour le pancréas, que les fruits font grossir, etc, etc …….
d’ailleurs, ta copine Margaux (je t’ ai connue avec une de ses vidéos), dit vraiment que l’ennemi numéro 1 c’est le sucre, même celui des fruits ……… alors comment s’y retrouver ? et surtout comment faire sur le long terme.
J’ai essayé le régime pauvre en glucides et riche en graisse, mais franchement il ne me réussit pas du tout. et pourtant beaucoup de gens s’accordent à dire que c’est le meilleur régime anti “tout”.
Peux-tu m’éclairer stp ?
Merciiiiiiiiiiii

Coucou Nadège !
Oh comme je te comprends… Figure toi que je suis un peu dans le même cas que toi : un peu perdue et déboussolée face à tout ce qu’on entend à droite à gauche… J’ai testé un paquet de trucs aussi et j’ai finalement découvert une chose : tout est dans la nuance et il faut trouver ce qui te va à TOI. A chaque fois que j’entreprends un truc trop “extrême” (je n’ai pas trop ce mot mais tu vois l’idée) comme 100% cru ou “low carb high fat” ou l’inverse “high carb low fat”, je me sens mal et je perds tout plaisir de manger… Je sais juste une chose : l’alimentation végétalienne me va très bien, tant mentalement que physiquement. Après pour le reste, je trouve mon équilibre, je mange des fruits oui, mais pas 10 bananes par jour… Je mange des trucs “gras” comme des noix ou avocats, mais pas 100g par jour… Je rêvais de trouver une solution miracle qui me ferait me sentir au top du top, perde un peu de poids etc et au final, pour l’instant, je trouve que ce qui me va le mieux c’est simplement l’équilibre 🙂 Un peu de tout, mais pas trop lol N’hésite pas à essayer des trucs, écoute ton corps, voit ce qui te va. Et surtout ne te prends pas trop la tête (plus facile à dire qu’à fait, je sais…), et garde le plaisir de manger, ça c’est primordial 🙂
J’espère que ça t’aideras un peu 🙂 N’hésite pas si tu souhaites en discuter, je suis là !

[…] des amis et on a commandé des sushis. Comme je vous l’expliquais dans mon article “Les premières semaine de mon défi vegan : challenge et découvertes“, il existe des sushis vegan (joie bonheur), je peux donc continuer à me régaler avec mes […]

[…] plus jamais à diner, etc. Heureusement la réalité est tout autre ! En fait non seulement il est généralement très facile de trouver un plat vegan dans n’importe quel restaurant classiq… (lien article), mais en plus mon entourage est très ouvert et ravi de découvrir de nouvelles […]

[…] végétariennes (et parfois végétaliennes), comme je vous le disais dans mon article “Les premières semaine de mon défi vegan“, le choix peut malgré tout être restreint… Il y a généralement un ou deux plats […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.